. .

 | 
 

 

         
ibnettayeb




: 173
: 31
Emploi : no
Loisirs : no
: 0
: 17/12/2006

:     26, 2006 8:41 am

La plante des singes
La plante des singes est un court roman, crit dans un style dnu de toute fioriture, qui privilgie lefficacit sur la formule littraire. On adhre ainsi trs vite et sans effort lhistoire que lauteur nous raconte. Le dbut du roman voque dailleurs ces rcits, frquents aux XVIIIe et XIXe sicles, dans lesquels on dcouvre un message contenu dans une bouteille et qui narre dincroyables aventures. Mais l, Pierre Boulle transpose ce procd lre de lexploration spatiale : la bouteille et le message sont toujours l, mais ils sont dcouverts par un couple naviguant dans un voilier pouss par les vents solaires dun systme de trois toiles. On retrouve dailleurs ce couple en conclusion du roman, pour une chute tout fait saisissante...

Mais cest le message proprement dit qui constitue lessentiel du livre. Son auteur, Ulysse Merou, est un journaliste terrien qui a fait partie de la premire expdition hors du systme solaire, en compagnie du professeur Antelle, grand scientifique concepteur du projet, et dun de ses disciples. Au bout dun voyage de deux ans une vitesse proche de la lumire, les trois hommes parviennent dans le systme de Btelgeuse, et tentent lexploration dune plante semblable la Terre, sinon dans sa gographie, au moins par ses conditions naturelles. Ils y dcouvrent des tres humains particulirement primitifs, disons mme sauvages, incapables de parler comme de rire, et effrays par tout objet fabriqu. Ce qui conduit ces derniers dtruire aussi bien les vtements des terriens que la chaloupe spatiale qui les avait amen de leur vaisseau jusque sur le sol de la plante.

Devenus semblables physiquement eux, les trois explorateurs se retrouvent galement chasss par des gorilles -une scne particulirement intense-, et Ulysse Merou est captur tandis quun de ses compagnons est tu par balle. Dabord vhicul dans un relais de chasse, o il assiste une pnible sance de photos-souvenirs, il est ensuite amen dans une des villes singes et emprisonn dans une cage au sein dun institut scientifique. Au fil de plusieurs tests et de tentatives faites pour communiquer, il parvient sattirer la sympathie de Zira, la chimpanze responsable de lui, et de son fianc, le savant Cornlius, et ce en dpit des rticences de Zaus, un scientifique orang-outang conservateur. Finalement, Ulysse a loccasion de sexprimer devant un vaste congrs scientifique, retransmis au public, et parvient ainsi tre considr comme un tre pensant digne de prendre place dans la socit volue.

On se rend compte, au fur et mesure de la dcouverte par Ulysse de la socit simiesque de la plante Soror, que celle-ci ressemble fortement la ntre. Le niveau technologique auquel elle est parvenue est semblable celui de nos annes 50 dans les pays dvelopps (un satellite artificiel occup par un homme a rcemment t mis en orbite, mais a du tre dtruit suite limpossibilit de le ramener), avec une avance moins pousse de la science, nanmoins. Voitures, avions, appareils-photos, feux de circulation, livres, cabarets, zoos, on retrouve des lments tout fait semblables ceux qui existent chez nous (peut-tre en partie par facilit de la part de lauteur pour imaginer une autre civilisation). La socit des singes est divise en trois catgories, les gorilles (anciens seigneurs, spcialiss dans ladministration), les orangs-outangs (qui incarnent la science officielle) et les chimpanzs (intellectuels plus audacieux, semble-t-il), mais tous sont sur un pied dgalit au regard de la loi. Dailleurs, la plante Soror nest pas divise en nations antagonistes, mais dirige par un triumvirat compos dun reprsentant de chaque catgorie de singes, et par trois assembles conues sur le mme principe. Ce qui pose problme certains singes, en particulier chimpanzs, cest le mystre de lvolution. Ce nest quil y a peu que la thorie dune volution progressive a remplac celle dune cration divine (thse dfendue par un important penseur dautrefois), et il semble que la civilisation simiesque, apparue il y a 10000 ans, nait pas connu dvolution technologique majeure depuis. Une stagnation qui intrigue Cornlius. La dcouverte dune ville enfouie dans les sables va apporter des lments de rflexion supplmentaires : remontant une poque antrieure 10000 ans, elle possde un vestige en particulier qui bouleverse Ulysse et Cornlius, et pousse ce dernier renvoyer lhumain en ville. Ce vestige, une poupe en porcelaine, est une poupe humaine, habille, qui a en plus la particularit de dire papa (un mot que Pierre Boulle suppose tre approximativement le mme dans toutes les langues extra-terrestres).

De plus, par lintermdiaire dexpriences menes sur deux cobayes humains, Cornlius et Ulysse parviennent avoir accs, selon le principe dune mmoire collective, dune mmoire de lespce (principe dont lapplication ici est particulirement tir par les cheveux, de mme dailleurs que le retour inverse ltat sauvage du professeur Antelle, beaucoup trop rapide), des tmoignages divers dhumains de la priode antrieure la domination des singes. Lon apprend donc que cest par limitation des hommes en plein dclin cratif, dont ils taient devenus les animaux domestiques, que les singes en sont venus inverser le sens de la domination...

La naissance dun fils, fruit de Ulysse et de Nova, une humaine sauvage de Soror, constitue nanmoins un lment aggravant pour les gorilles et les orangs-outangs : comment laisser en vie une nouvelle souche dhumains, potentiellement capables de renverser leur tour la domination simiesque ? Ulysse lui-mme se croit dailleurs investi dune mission quasiment divine, se voyant comme un nouveau Christ venu sur Soror pour dlivrer son espce du joug. Finalement, grce la complicit de Zira et dautres chimpanzs, Ulysse et sa petite famille parviennent regagner leur vaisseau spatial et partir vers la Terre, quils retrouvent dans un tat semblable celui de la plante Soror... Illustration dune histoire cyclique dans laquelle lintelligence et le progrs seraient successivement ports par des races animales diffrentes, et ce sur toutes les plantes portant la vie (tout au moins une vie humanode)
    
    http://sidislimane.cn.ma/
ibnettayeb




: 173
: 31
Emploi : no
Loisirs : no
: 0
: 17/12/2006

: :     26, 2006 9:03 am

ANTIGONELes personnages
Antigone : petite, maigre, noiraude Renferme, passive, assise replie Fille dOedipe, nice du roi, fiance dHmon.
Cron : robuste, cheveux blancs, rides Fatigu du pouvoir (Frre de Jocaste) homme libre.
Ismne : belle, blonde, heureuse, Bavarde, joyeuse, rieuse Sur dAntigone, destine Hmon.
Hmon : Jeune homme Got de la russite, du bonheur Fianc dAntigone .
Le messager : ple Solitaire Eurydice : vieille dame Tricote en silence Femme de Cron Les gardes : rougeauds Sentent lail, jouent aux cartes La nourrice : a lev les deux surs Le page : petit (trop) A ct du roi

Le prologue

Au dbut, le Prologue s'avance vers le public et lui prsente tous les personnages. Ils sont tous en scne, isols ou en groupe, se taisant, bavardant ou se livrant aux occupations auxquelles il est fait allusion. Le Prologue les dsigne, et nous indique brivement leur caractre et leur rle.

Il passe ainsi successivement en revue Antigone, la petite maigre qui pense qu'elle va mourir ; sa sur, la belle, l'heureuse Ismne, qui parle avec Hmon, le fianc d'Antigone ; le roi Cron, le pre d'Hmon, qui, prs de son page, mdite sur la tche difficile de conduire les hommes ; sa femme Eurydice, qui ne lui est d'aucun secours et ne fera que tricoter pendant toute la tragdie ; la nourrice d'Antigone ; le messager qui interviendra au dnouement ; enfin les trois gardes, auxiliaires du pouvoir, qui jouent aux cartes dans leur coin. En tout, onze personnages. Ils partent avec le Prologue, une fois que celui-ci a rsum la situation.

Le Choeur

Il prend place au moment o la progression et lintensit dramatique de la pice a atteint son point de non-retour.Le chur prsente la suite inluctable de laction, soppose au genre littraire du drame et explique sa conception de la tragdie.

Son intervention est image dune mtaphore file de la fatalit tragique : cest une mcanique bien remonte ressort band, se drouler tout seul, cela dmarre, cela roule tout seul, bien huil .

Cette image dun fonctionnement tragique prrgl fait glisser la notion ancienne de fatalit divine, dans la tragdie, vers une notion moderne de ncessit, sans rfrence aux Dieux. Lauteur dramatique dvoile les ficelles du mtier devant le public pour dsacraliser la tragdie, dmystifier le spectacle.

Le registre est familier commode, petit coup de pouce, laisser faire, roule tout seul .

le chur souligne ce qui oppose la tragdie au drame : Mort, trahison, dsespoir / Linnocence perscute On est entre soi , / pour les rois Tratres, mchants, / innocents, vengeurs plus despoir, ce sale espoir , on est tranquille / on se dbat, parce quon espre en sortir cest gratuit / cest utilitaire

Les confrontations

Antigone et Ismne.
le sujet de conversation des deux soeurs ; Lenterrement de Polynice.
le point de vue d Ismne ; Ismne ne veut pas lenterrer, mais obir au roi. Elle dit cest une btise (p.24).
Ses raisons ; Elle se soumet aux ordres du roi, parce que la ville est daccord avec lui et quelle a peur de la souffrance. Elle ne se sent pas la force de sopposer car elle est une fille et nest pas courageuse.
le point de vue dAntigone ; Antigone refuse de trop rflchir et accepte son devoir chacun son rle, a t distribu . Elle va lenterrer et dsobir.
les rpliques dAntigone ; des phrases ngatives qui expriment sa position. : je ne veux pas avoir raison , je ne veux pas comprendre un peu , moi, je ne suis pas le roi , il ne faut pas que je donne lexemple .
Ce qu'elle veut : agir selon son point de vue, sa morale, sa conscience, sans chercher raisonner, spontanment, instinctivement.
Cette scne prsente, comme dans lexposition, deux tempraments opposs : Ismne faible, lche, soumise, Antigone, entire, rvolte, insoumise.

Antigone et Hmon.
Antigone apparat sous un visage humain, elle doute de sa sduction. Elle se montre la fois femme, pouse et mre.
Elle envisage un bonheur passionn, simple, familial , mais elle labandonne. Elle ny croit pas : rptition du mot vrai . Elle doute aussi, craint une erreur dHmon et le pouvoir de sduction dIsmne. Elle emploie le conditionnel le petit garon que nous aurions eu, je laurais dfendu, laurais serr, il aurait eu, tu aurais eu . Elle sait, elle, ce qui ne saccomplira pas, elle sait son destin. Il y a dcalage entre elle et Hmon.
Le personnage devient tragique : elle abandonne le projet de bonheur, elle plonge Hmon dans le malheur (didascalie : il sloigne). Elle se condamne par l et condamne les autres au destin quelle a choisi pour eux tous. Le destin ne peut que saccomplir.

Antigone et Cron.
L attitude de Cron : Cron tente de dsamorcer le conflit, prfrant touffer le scandale et raisonner la jeune fille : tu vas dire que tu nes pas sortie depuis hier .
Il cherche lui faire exposer les motifs de son geste parce quil ne sont pas clairs dans lesprit dAntigone. Il lui montre quelle a agit malgr : linterdiction du roi, le fait que son frre soit un tratre, le chtiment encouru. Puis, il lui prouve quelle la fait par orgueil lorgueil ddipe , et montre une affection bourrue envers elle.
Antigone rfute tous ces arguments et se montre doucement rsolue : je ne joue pas .
Aucun des deux ne croit la ncessit de lenterrement. Cron, lui parle de folie , de geste absurde , adjectif repris par Cron cest absurde et Antigone.
Pour personne. Pour moi . Antigone nagit ni contre le pouvoir, ni par respect du rite religieux dont Cron vient de peindre labsurdit , mais par fidlit elle-mme, sa conscience.
    
    http://sidislimane.cn.ma/
ibnettayeb




: 173
: 31
Emploi : no
Loisirs : no
: 0
: 17/12/2006

: :     26, 2006 9:08 am

[color:6937=red:6937]ANTIGONE

Il nat en 1910 Bordeaux dun pre tailleur et dune mre violoniste. A partir de 1921, il vit Paris et se prend trs tt de passion pour lcriture thtrale..

Il connat un succs triomphal en 1938 avec Le Bal des voleurs, que monte Andr Barsacq le futur metteur en scne dAntigone. Jean Anouilh devient alors une figure parisienne, un auteur la mode. Il adopte un style personnel.

Il ne cesse pas dcrire pendant lOccupation, et donne Eurydice en 1941. Mais dans ce climat troubl il se sent dcal, lcart, et refuse dafficher une opinion tranche. Face aux nazis et la Rsistance, il se veut au-dessus de la mle et refuse de suivre quelque mouvement que ce soit, ce qui lui sera abondamment reproch. En 1944, Antigone est joue pour la premire fois. Elle connat le succs, mais avec un parfum de scandale. Dans le contexte de la fin de la guerre, la pice est accuse .

le mythe

Oedipe,dans la mythologie grecque,c'est le roi de Thbes, fils de Laos et de Jocaste, roi et reine de Thbes.

La reine Jocaste attend un enfant. Son mari, Laos, roi de Thbes, s'enquiert auprs des dieux, comme il est naturel, de ce qui va venir. La rponse de l'oracle est terrible : " Il tuera son pre ; il pousera sa mre". Il dcide d'chapper son destin : il attacha les deux pieds de son fils nouveau-n, qu'ils percent, et ils ordonnent qu'il soit abandonn dans la montagne, aux btes sauvages sur les flancs du mont Cithron. Le bb gmissant meut le cur du serviteur charg de la besogne. Il le confie des bergers du roi de Corinthe, qui l'amnent leur matre Polybos, roi de Corinthe. Sa femme Priboe dsesprait justement d'avoir un hritier, Polybos l'appela dipe (" celui qui a les pieds enfls ", en grec) et l'leva comme son propre fils. Des annes passent. Un jour, pendant une querelle, un Corinthien traite dipe d'enfant trouv. Celui-ci, alarm, part demander la vrit Pythie de Delphes. En chemin, un vieillard mont sur un char lui commande, un peu trop imprieusement, de s'carter de son chemin. dipe, qui a le sang vif, le tue. C'tait bien sr le roi Laos, son pre. Ainsi, dipe accomplit la prophtie sans le vouloir.

dipe arriva Thbes, qui tait sous la coupe d'un monstre sanguinaire appel le Sphinx, lion tte de femme. La crature bloquait les routes menant la ville, tuant et dvorant les voyageurs qui ne pouvaient rsoudre l'nigme fameuse qu'elle leur proposait : " Quel est l'animal qui le matin marche sur quatre pieds, midi sur deux et le soir sur trois ?". dipe rpond sans hsiter que c'est l'homme, qui au matin de sa vie marche quatre pattes, va sur ses deux jambes l'ge adulte et s'aide d'une canne pour soutenir sa vieillesse. Le Sphinx, vex, se suicide. dipe s'attira les faveurs de la ville pour avoir libr Thbes du Sphinx. En remerciement, les Thbains le firent roi et lui donnrent comme pouse la veuve de Laos, Jocaste. Pendant de nombreuses annes, le couple vcut heureux, ne sachant pas qu'ils taient en ralit mre et fils. La seconde partie de l'oracle est accomplie.

Les annes passent, des enfants naissent du couple incestueux, deux garons (Etocle et Polynice) et deux filles, Antigone et Ismne.

Jusqu'au jour o la peste ravagea le pays. La vrit est dvoile et Jocaste s'en suicide de dsespoir, et lorsqu' dipe se rendit compte qu'elle tait morte et que leurs enfants, Etocle, Polynice, Antigone et Ismne, taient maudits, il se creva les yeux,. Il part sur les routes, la main sur l'paule d'Antigone, chercher un pardon problmatique..ue]jean anouilh

Il nat en 1910 Bordeaux dun pre tailleur et dune mre violoniste. A partir de 1921, il vit Paris et se prend trs tt de passion pour lcriture thtrale..

Il connat un succs triomphal en 1938 avec Le Bal des voleurs, que monte Andr Barsacq le futur metteur en scne dAntigone. Jean Anouilh devient alors une figure parisienne, un auteur la mode. Il adopte un style personnel.

Il ne cesse pas dcrire pendant lOccupation, et donne Eurydice en 1941. Mais dans ce climat troubl il se sent dcal, lcart, et refuse dafficher une opinion tranche. Face aux nazis et la Rsistance, il se veut au-dessus de la mle et refuse de suivre quelque mouvement que ce soit, ce qui lui sera abondamment reproch. En 1944, Antigone est joue pour la premire fois. Elle connat le succs, mais avec un parfum de scandale. Dans le contexte de la fin de la guerre, la pice est accuse .

le mythe

Oedipe,dans la mythologie grecque,c'est le roi de Thbes, fils de Laos et de Jocaste, roi et reine de Thbes.

La reine Jocaste attend un enfant. Son mari, Laos, roi de Thbes, s'enquiert auprs des dieux, comme il est naturel, de ce qui va venir. La rponse de l'oracle est terrible : " Il tuera son pre ; il pousera sa mre". Il dcide d'chapper son destin : il attacha les deux pieds de son fils nouveau-n, qu'ils percent, et ils ordonnent qu'il soit abandonn dans la montagne, aux btes sauvages sur les flancs du mont Cithron. Le bb gmissant meut le cur du serviteur charg de la besogne. Il le confie des bergers du roi de Corinthe, qui l'amnent leur matre Polybos, roi de Corinthe. Sa femme Priboe dsesprait justement d'avoir un hritier, Polybos l'appela dipe (" celui qui a les pieds enfls ", en grec) et l'leva comme son propre fils. Des annes passent. Un jour, pendant une querelle, un Corinthien traite dipe d'enfant trouv. Celui-ci, alarm, part demander la vrit Pythie de Delphes. En chemin, un vieillard mont sur un char lui commande, un peu trop imprieusement, de s'carter de son chemin. dipe, qui a le sang vif, le tue. C'tait bien sr le roi Laos, son pre. Ainsi, dipe accomplit la prophtie sans le vouloir.

dipe arriva Thbes, qui tait sous la coupe d'un monstre sanguinaire appel le Sphinx, lion tte de femme. La crature bloquait les routes menant la ville, tuant et dvorant les voyageurs qui ne pouvaient rsoudre l'nigme fameuse qu'elle leur proposait : " Quel est l'animal qui le matin marche sur quatre pieds, midi sur deux et le soir sur trois ?". dipe rpond sans hsiter que c'est l'homme, qui au matin de sa vie marche quatre pattes, va sur ses deux jambes l'ge adulte et s'aide d'une canne pour soutenir sa vieillesse. Le Sphinx, vex, se suicide. dipe s'attira les faveurs de la ville pour avoir libr Thbes du Sphinx. En remerciement, les Thbains le firent roi et lui donnrent comme pouse la veuve de Laos, Jocaste. Pendant de nombreuses annes, le couple vcut heureux, ne sachant pas qu'ils taient en ralit mre et fils. La seconde partie de l'oracle est accomplie.

Les annes passent, des enfants naissent du couple incestueux, deux garons (Etocle et Polynice) et deux filles, Antigone et Ismne.

Jusqu'au jour o la peste ravagea le pays. La vrit est dvoile et Jocaste s'en suicide de dsespoir, et lorsqu' dipe se rendit compte qu'elle tait morte et que leurs enfants, Etocle, Polynice, Antigone et Ismne, taient maudits, il se creva les yeux,. Il part sur les routes, la main sur l'paule d'Antigone, chercher un pardon problmatique..



un petit resume


Une expdition scientifique amricaine atterrit sur une plante inconnue, plus de 2000 ans aprs son dcollage, au bout de 18 mois d'un voyage effectu une vitesse proche de la lumire. Le vaisseau s'crase dans un lac, au milieu d'une rgion dsertique. Les 3 hommes rescaps, Taylor, Landon et Dodge commencent une longue marche pour trouver de la vie. Au bout de plusieurs jours, ils dcouvrent des hommes l'tat sauvage, semblant muets, et ils deviennent bientt traqus par des chasseurs monts cheval, qui ne sont rien d'autres que des gorilles ! Tandis que Dodge est tu, Taylor est captur (tout comme Landon) et plac sous la responsabilit de la psychologue pour animaux Docteur Zira, chimpanz aux ides novatrices sur les hommes. Taylor essaie de convaincre les singes que les hommes peuvent rflchir, mais les orangs-outans, qui dirigent la plante, ne l'entendent pas de cette oreille
    
    http://sidislimane.cn.ma/
ibnettayeb




: 173
: 31
Emploi : no
Loisirs : no
: 0
: 17/12/2006

: La bote merveilles d Ahmed Sefrioui    04, 2007 9:04 am

Comptences

Communiquer oralement et par crit partir dune uvre littraire.

(Re) connatre les caractristiques dun roman autobiographique.

lcriture autobiographique

Le pacte autobiographique

Les vises dune autobiographie

Reconnatre un pome lyrique

Elaborer des rcits de vie

Raliser des fiches de lecture (diffrents types de rcits de vie)

Analyser une image.


Activits

Activits de lecture :

-Observation et analyse de documents

-Lecture hors de la classe

-Lecture analytique

-Lecture mthodique

- Lecture slective

- Groupement de textes

Production crite :

Production de textes en fonction de consignes et du projet pdagogique

Activits orales et TE

- Prsentations orales

- Jeux de rle

-Simulations

-Discussions

-Dbats.

-Compte rendu de film

-Recherche documentaire

-Elaboration de dossiers

Activits de langue :

Pratique intgre de la langue partir de la rception et de la production de loral et de lcrit.


Contenus


Rception de lcrit

La situation dnonciation
Le(s) point(s) de vue
Le pacte du Je
Le personnage / les personnages dans une autobiographie
Les vnements
La vrit dans une autobiographie
Lautobiographie en tant que bilan dune vie
Lautobiographie en tant que tmoignage
Les crits proches de lautobiographie : les mmoires, le journal intime
Posie maghrbine, africaine, etc.

Production de lcrit

Rsum / Fiche de lecture duvres ou dextraits dautobiographies
Ecriture dinvention autour de lautobiographie
Rsum de texte
Production de lOral et TE

Prsentation orale : compte rendu de lecture
Prsentation de fiches de lecture de romans ou de films autobiographiques
Langue

Lnonciation (en relation avec lautobiographie)
La phrase complexe
Le discours indirect libre
Les champs lexicaux
    
    http://sidislimane.cn.ma/
 
          
1 1

:
 :: 1  ::  -